barbouille

barbouille [ barbuj ] n. f.
• 1927; de barbouiller
Fam. et péj. Activité de l'artiste peintre ou du peintre en bâtiment.

barbouille nom féminin Familier. Peinture ; peinture grossière.

⇒BARBOUILLE, subst. fém.
Fam. Peinture de qualité médiocre. Tu me fabriqueras bien un bout de barbouille (F. CARCO, De Montmartre au Quartier Latin, 1927, p. 166).
Rem. Attesté dans ROB. Suppl. 1970 qui cite, outre un autre ex. de Carco, un ex. tiré de J. DUTOURD, Pluche, III, p. 19 : [en parlant de la « mauvaise peinture » d'« un artiste doué »] À mes yeux, c'est de la barbouille indigne.
1re attest. 1927 (F. CARCO, loc. cit.); déverbal de barbouiller étymol. B 2.

barbouille [baʀbuj] n. f.
ÉTYM. 1927; déverbal de barbouiller « salir ».
Familier et péjoratif.
1 Mauvaise peinture.
REM. À la différence de barbouillage qui désigne un « mauvais tableau », barbouille ne s'emploie guère qu'en nom d'action (la barbouille).
1 Il est impossible qu'un artiste doué, ayant au départ tous les moyens de produire une œuvre de premier ordre, et qui, vers la trentaine, abdique, se met à faire exprès de la mauvaise peinture, demeure intérieurement quelqu'un de bien (…) Je n'arrive pas à m'intéresser à son travail. À mes yeux, c'est de la barbouille indigne.
J. Dutourd, Pluche, III, p. 19.
2 Peinture, activité de l'artiste peintre (ou du peintre en bâtiment).
2 La « terrible Suzanne » (S. Valadon) ressemblait encore au portrait que Lautrec avait fait d'elle. La légende affirmait qu'elle avait été écuyère dans un cirque (…) Utrillo qu'elle forma — comme on vous forme au cirque — avec toute la rigueur du style et l'épreuve quotidienne de la difficulté vaincue, lui doit d'avoir trouvé sa voie. C'est pour l'empêcher de boire qu'elle s'avisa d'en faire un peintre. N'était-elle pas venue, elle-même, à la « barbouille » en posant dans les ateliers à la suite d'un accident de piste ?
Francis Carco, Nostalgie de Paris, p. 162.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • barbouillé — barbouillé, ée (bar bou llé, llée, ll mouillées, et non pas bar bou yé) part. passé. Tout barbouillé de boue. •   Les enfants qui s effrayent du visage qu ils ont barbouillé, PASC. dans COUSIN. •   Thespis fut le premier qui, barbouillé de lie …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • barbouillé — Barbouillé, [barbouill]ée. part. Il a les sig. de son verbe. On dit prov. & fig. d Une personne qui dit ou fait quelque chose de fort desraisonnable, & de fort ridicule. Il se mocque de la barboüillée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Barbouille — Barbapapa (livre) Pour les articles homonymes, voir Barbapapa. Barbapapa est une série de livres pour enfants d un couple franco américain Annette Tison et Talus Taylor, créée en 1970. Les barbapapas sont des personnages en forme de poire de… …   Wikipédia en Français

  • barbouille — n.f. Art de peindre : Moi, mon plaisir, le dimanche, c est la barbouille …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • barbouillé — adj., sali, mâchuré, (autour de la bouche, sur les joues, ep. des personnes et surtout des enfants) : boshâ(r) (Albanais, Annecy, Leschaux | Thônes) / bostâr (Albertville.021b) / botsâr (Moûtiers), RDA, E || bâstolyà, à, è (021a). E. : Indisposé …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • La Jalousie Du Barbouillé — est une farce en un acte et en prose de Molière. On ignore sa date de création, qui s est faite vraisemblablement hors de Paris. Elle a été jouée à Paris à partir de 1660. Sommaire 1 Résumé 2 Commentaires 3 Distributi …   Wikipédia en Français

  • La Jalousie du barbouillé — est une farce en un acte et en prose de Molière. On ignore sa date de création, qui s est faite vraisemblablement hors de Paris. Elle a été jouée à Paris à partir de 1660. Sommaire 1 Résumé 2 Commentaires 3 Distribution …   Wikipédia en Français

  • être barbouillé — ● être barbouillé verbe passif Avoir l estomac barbouillé, être barbouillé, avoir mal au cœur, être incommodé par ce qu on a mangé. ● être barbouillé (expressions) verbe passif Avoir l estomac barbouillé, être barbouillé, avoir mal au cœur, être… …   Encyclopédie Universelle

  • Avoir l'estomac barbouillé, être barbouillé — ● Avoir l estomac barbouillé, être barbouillé avoir mal au cœur, être incommodé par ce qu on a mangé …   Encyclopédie Universelle

  • Tangara barbouillé — Tangara barbouillé …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.